Casse-croûte du vendredi 18 octobre 2019 – 12H15 / 14H

LE COLLECTIF SUPERVILLE

Par Pascaline Boyron, paysagiste DPLG et Mélia Delplanque, architecte DPLG, co-fondatrices de Les Saprophytes

Superville est un réseau d’architectes, de paysagistes, de designers, d’artistes, de sociologues, de graphistes… né en 2013, à l’initiative du collectif ETC, avec l’envie de réunir et former une communauté de pensée autour de la fabrication citoyenne de la ville.

C’est un réseau de gens qui pensent, œuvrent, rêvent, construisent ou mettent en débat une autre manière de fabriquer la ville, les territoires, l’espace public. Superville revendique la ville écosystémique, les territoires vivants, des espaces publics où l’on s’arrête, où l’on prend le temps, où l’on fait confiance à son voisin, à son intuition. Elle partage des valeurs d’humanisme, d’écologie, de sobriété, et de solidarité.

Plusieurs rencontres ont déjà ponctué la vie du réseau, des rencontres nationales réunissant plus de 100 professionnels à chaque édition.

Il semble important aux yeux de l’ensemble des professionnels réunit dans le réseau Superville de prendre le temps d’échanger sur leurs pratiques et de repositionner leurs modes d’action dans le champ plus large de la profession. Ces pratiques dites « alternatives » ont tendance à se démocratiser, à se décloisonner. Il est aujourd’hui fondamental de revendiquer cette manière de faire et ses spécificités, ses valeurs, pour ne pas lisser, mais bien valoriser et défendre haut et fort une diversité, et une expertise complexe.
C’est ce que les rencontres nationales organisées souhaitent défendre : mieux s’organiser, mieux se connecter, pour mieux comprendre et mieux s’ouvrir.

Plus d’infos : https://superville.org

Ce casse-croûte est organisé dans le cadre du séminaire  « Les occupations transitoires : outil de développement urbain ou levier d’implication citoyenne »,  organisé par l’association Interphaz les 17 et 18 octobre à Lille. Sujets abordés : quels enjeux stratégiques ? Quel impact sur les territoires ? Quelle place pour les jeunes dans ces processus de transformation des villes ? Des retours sur des expériences locales et européennes seront présentés.

Lien vers le programme : http://www.interphaz.org/occupationstransitoires/

Horaire : 12h15-14h00 

Lieu : L’hirondelle 34, boulevard Jean-Baptiste Lebas 59000 Lille Métro Lille Grand Palais, ligne 2

Inscriptions : auprès de beatrice.auxent@nordnet.fr avant le 18 octobre 8h00

PAF : Attention ! Le paiement de la participation aux frais (6€) est à effectuer exceptionnellement sur le site suivant avant le 17 octobre 8h00 :
https://www.helloasso.com/associations/interphaz/evenements/espaces-vacants-outil-de-developpement-urbain-ou-levier-d-implication-citoyenne

Pensez à prendre votre verre pour éviter trop de gobelets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *