Casse-croûte du jeudi 3 mars 2022

Usages transitoires du foncier non bâti

Par Guillaume LEMOINE, Référent biodiversité et ingénierie écologique à l’Etablissement Public Foncier Hauts-de-France

Historiquement dans le Nord et le Pas-de-Calais (puis depuis août 2021 pour le département de la Somme), l’Etablissement Public Foncier des Hauts-de-France est depuis décembre 1990 un partenaire majeur des collectivités. Opérateur public de l’État, il les accompagne en recyclant leur foncier usagé notamment les emprises d’anciennes friches bâties, pour accueillir de nouveaux projets (logements, activités économiques et de services) et recréer ainsi la ville sur la ville et éviter la consommation d’espaces naturels et agricoles.

En contexte urbain, les sols des terrains « recyclés » sont majoritairement composés d’anthroposols. Après travaux, ils peuvent rapidement se couvrir de végétations (arborés, arbustives, rudérales, …) de qualités esthétiques douteuses, souvent coûteuses en entretien ou gestion et parfois anxiogènes pour les futurs aménageurs avec l’arrivée d’espèces exotiques envahissantes, allergènes voire protégées. Face à cette situation jugée insatisfaisante, l’Etablissement Public Foncier a décidé de développer des ensemencements d’attentes pour y implanter des « végétations choisies » aux multiples fonctions, participant à la résilience de la ville, au bien-être des habitants (cadre de vie et lutte contre les îlots de chaleur) à l’attractivité du territoire et à la préservation de la biodiversité en favorisant de riches cortèges d’invertébrés. 

Ces premières initiatives d’usages transitoires ont permis d’imaginer et de mettre en place d’autres pratiques et usages temporaires à vocation sociales, climatiques ou de production.

Contact : g.lemoine@epf-hdf.fr

Plus d’info sur https://www.epf-hdf.fr/

Horaires : 12h15-13h30 en visio
Inscription auprès de beatrice.auxent@nordnet.fr avant le 3 mars 8h00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.